Ajouter aux favorisEnvoyer à un amiImprimer la page


Accueil > S'évader > L'Ornithologie > Halte migratoire au Lac du Der

Halte migratoire au lac du Der

 

   

Le paradis des oiseaux...
Avec ses 4 800 ha et ses 77 km de rives, le lac du Der représente une halte vitale pour les oiseaux migrateurs, dont la célèbre grue cendrée ou le majestueux aigle pygargue.

Fuyant l’arrivée du froid, dès le mois d’octobre, près de 70 000 grues y stationnent avant d’effectuer un premier départ vers l’Espagne à la fin du mois. Elles offrent un spectacle inoubliable quand au lever du soleil, elles quittent le lac par milliers dans une clameur impressionnante de "grou-grou".


Ces grands échassiers rejoignent les champs pour se nourrir de résidus de culture de maïs. dans l'après-midi, elles se rassemblenet à nouveau pour regagner le lac juqu'à la tombée de la nuit.

Au printemps, les oiseaux reprennent la route vers la Suède, mais leur passage sera plus rapide qu’à l’automne.

Bien qu'artificiel, le réservoir est classé réserve ornithologique depuis 1978. Le lac du Der est une étape incontournable pour les ornithologues experts ou en herbe, qui peuvent observer les oiseaux à partir de nombreux observatoires aménagés autour du lac.