Ajouter aux favorisEnvoyer à un amiImprimer la page

CHATEAU DE VIGNORY

Parmi les nombreux châteaux qui ont couvert le sud-est de la Champagne au Moyen-Age, le château de Vignory est l’un des seuls à avoir traversé les siècles jusqu’à nous. Vassaux des Comtes de Bourgogne puis des comtes de Champagne, les seigneurs de Vignory ont étendu leur Baronnie puis leur Comté sur les 26 communes alentours.La première trace écrite du château remonte à 1050-1052. C’était à l’origine un "castrum" détenu par le 1er seigneur de Vignory.

Gui Ier (1011-1040) est le premier seigneur connu, fondateur de l’église Saint-Étienne et de son prieuré. Sous le règne de son fils Roger Ier, apparaît la première mention écrite relative au château : dans une charte de 25 mai 1050-1052 pour mériter la rémission de ses pêchés, Roger fait don à Saint-Bénigne de Dijon de l’église nouvellement construite mais aussi « ce qui m’appartient, à savoir la chapelle de mon castel ».

Les aménagements du château et les campagnes de fortifications se sont ensuite succédés. Au milieu du XIIème siècle, est érigé sur la Haute-Cour le donjon appelé Tour Quarrée. En 1204, Gauthier Ier, chevalier banneret de Philippe Auguste, fait clore le bourg de «Vangnorry » de murs et de tours qui se raccordent aux remparts du château.

Après les deux sièges de la fin du XIVè siècle, le château est en partie délabré.

En 1416, Jean de Vergy initie de grands travaux de restauration, notamment l’édification de la Tour au Puits à la pointe de l’éperon rocheux. Un logis seigneurial, plus lumineux et plus confortable que le vieux donjon, a vu le jour sur la cour d’honneur de la Haute-Cour. Vers 1490-1495, Jean de Baudricourt fait construire l’énorme tour
Canonnière à l’angle de la Basse-cour, où se raccorde le rempart du village. Ses 20 mètres de diamètre, ses murs de 7 mètres d’épaisseur et ses canonnières faisaient le verrou défensif du château.

Une porterie d’entrée, avec une herse et un pont-levis sur fossé sec, défendait l’entrée de la basse-cour qui comportait une ferme, des maisons, une grande citerne et un colombier, qui a compté jusqu’à 1200 trous de boulins.

Un inventaire de 1773 fait état d’une basse-cour entourée par des remparts flanqués de 7 énormes tours qui accueillait la ferme, les étables, la bouverie, le colombier et les jardins et une haute-cour flanquée elle de 3 tours et comprenant le donjon, la tour au Puits, une chapelle, un manoir seigneurial, une citerne et des dépendances. Cette partie était réservée exclusivement au seigneur, à sa famille et à sa suite.

Aujourd’hui, il subsiste encore de nombreux vestiges dont le donjon du XIIe siècle, la tour au Puits du XVe siècle et les courtines sud, classés monuments historiques.

Depuis 2003, des travaux de consolidation des remparts sont entrepris. De 2009 à 2013, d'importants travaux de restauration et de consolidation ont été réalisés permattant la visite du donjon et de la tour au puits.

Tarifs

Groupes : visites guidées sur rendez-vous au 06.81.29.54.06
2€ par personne
Visites libres gratuites
  • CHATEAU DE VIGNORY
  • CHATEAU DE VIGNORY
  • CHATEAU DE VIGNORY
  • CHATEAU DE VIGNORY

Coordonnées

CHATEAU DE VIGNORY
Association Histoire et Patrimoine
1 rue de la Fontaine
52320 VIGNORY

Tél. :
06.81.29.54.06

Manger et dormir












 

Campings
Aires pour camping-cars

Lieux de visites




























Loisirs et Activités